Lundi 30 Avril 2018

La semaine dernière était vraiment essentiellement basée sur un approfondissement de mes connaissances vis-à-vis de la vie d’Eva Majerczyk et concrètement le travail que j’allais devoir fournir afin de finir mon dossier documentaire.

Au début de la semaine, j’ai eu la chance d’accompagner Me Fourcade et Me Shaulis dans l’école secondaire d’Outremont où nous avons présenté une activité pédagogique aux élèves de différentes classes. Cette activité était tout à fait particulière car nous avions emmené avec nous des artéfacts du centre de collection (c’est très rare de sortir des artéfacts du centre). Le but était la de matérialiser les informations transmises à propos de l’Holocauste. C’était aussi l’occasion pour moi d’en apprendre plus sur les procédés des transport des artéfacts ainsi que les matériaux utilisés pour le faire. J’ai trouvé cette activité très enrichissante car elle mettait vraiment en lumière les artéfacts afin d’expliquer les différents aspects de l’Holocauste. J’ai d’ailleurs pris des photos de l’activité, vous pouvez les retrouver ci-dessous !

J’ai également enregistré ma voix pour qu’elle soit utilisée dans une des vidéos de présentation de l’activité pédagogique sur Walter Absil. C’est-à-dire que j’ai lu les inter-titres de la vidéo et que mes enregistrements seront ajoutés à la vidéo comme une voix off.

Concernant le dossier documentaire d’Eva Majerczyk, j’ai tout d’abord commencé par remplir une fiche « modèle » pour le profil de la lettre dans la base de données concernant la collection du musée. C’était la première fois que je voyais la lettre en vrai et j’avoue que la voir comme ça,  m’a vraiment fait prendre conscience que j’allais travailler dessus et que j’avais le devoir de rendre justice à l’Histoire d’Eva. J’ai référencé toutes les informations descriptives et matérielles concernant la lettre comme par exemple sa couleur, ses dimensions, les inscriptions spécifiques, son état de conservation, etc…

Ensuite, j’ai fini d’écrire la biographie longue d’Eva compilant toute son expérience de guerre puis j’ai enchainé en écrivant un court résumé d’une page qui m’a permis de vérifier que j’avais bien documenté toutes les étapes importantes de son parcours. Je me suis ensuite penché sur des éléments clefs de son parcours avec une approche beaucoup plus scientifique et historique. J’ai donc compilé, dans un document écrit, les informations concernant 7 des 8  lieux (camps et ghettos) où Eva a séjourné pendant la guerre. J’ai d’ailleurs créé une carte de la vie d’Eva qui fera partie du dossier documentaire en tant qu’illustration. Ce document retrace les lieux de transit par lesquels Eva est passée entre 1939 et 1945. Finalement, je me suis familiarisée avec les consignes de rédaction pour les articles en ligne sur le site du musée. Par la suite, j’ai même commencé à rédiger le premier jet de l’article sur la lettre d’Eva.

Le projet commence à vraiment se matérialiser et j’ai hâte de voir ce que mes efforts auront engendré et si j’ai réussi à rendre justice à l’histoire d’Eva.

Cette semaine était vraiment basée sur de la recherche approfondie et précise. J’ai vraiment apprécié me focaliser sur une histoire en particulier jusqu’à ce que je la connaisse quasiment par coeur. C’est comme si je connaissais Eva plus personnellement maintenant et j’ai l’impression que cette relation ne fera que grandir encore et encore. J’ai hâte de découvrir la suite ! 🙂

À la prochaine,

Manon-Jeanne Bedel !